top of page

les expositions

l'oeil du goupil

PHOTOGRAPHIE

« Sébastien Renard est arrivé à Forcalquier, de sa Belgique natale, en 2013. Il a baigné dès le plus jeune âge dans le monde de la presse, avec un père rédacteur en chef d’un hebdomadaire. Passionné lui aussi, il lui a offert très jeune un petit compact argentique pour faire des clichés. Traducteur de métier pour différentes institutions, Sébastien, équipé de son inséparable Fujifilm numérique, a décidé de faire de sa passion une activité à temps plein ! Sur un plan personnel, ses domaines de prédilection sont la nature, les paysages, les villages. Il développe ses photos à l’aide d’outils numériques mais cherche toujours à en conserver le naturel. La mise en scène de ses images, disponibles pour des cadeaux personnalisés, renouvelle la vision de la cité comtale. Il propose également des prestations professionnelles pour des clients régionaux : la photographie comme un nouveau service, pour le territoire et ses acteurs. »

Texte de Philippe Chartron


Site Internet | Facebook | Instagram

CarolE AurIac

Sculpture

"Le Vivant: qu’il soit animalier ou humain, j’aime le mouvement mais aussi les poses, les instants de grâce. J’aime à penser que j’ai la chance de voir la beauté du monde qui nous entoure, mes sculptures c’est ma façon à moi de lui rendre hommage... Chez l’animal, je vois son élégance naturelle, sa puissance et en même temps sa vulnérabilité. J’aime tout particulièrement représenter les animaux sauvages, la rudesse de leur environnement les rendant tellement authentiques. Mes inspirations : les toiles de Julie Salmon, Vincent Richieux, les sculptures de Patrick Villas, d'Erick Aubry, les clichés de Nick Brandt, Laurent Baheux... Chez l’humain c’est la féminin sacré que je célèbre. Chamanes, femmes des peuples premiers, mères nourricières sont autant de modèles qui incarnent l’énergie de vie."
 

Site Internet | materremois@gmail.com
 

ANDREE LAUGIER

PEINTURE

Andrée est née et vit à Mane. Très manuelle depuis sa plus tendre enfance, elle s’inspire de la vie de tous les jours pour manifester son esprit créatif. Elle peut s’appliquer durant des heures pour finaliser un mouvement, une expression... Elle commence sa passion d’artiste assumée par peindre sur des vêtements, du verre, de la céramique, etc. Tout support est prétexte pour exprimer son besoin de créer et de s’affirmer. Son travail sur le verre est le point de départ d’une évolution, d’un cheminement vers un travail très reconnaissable. Serge Fiorio, peintre provençal, parent de Jean Giono, l’a inspirée et lui a donné l’envie de peindre ; elle esquisse ses premiers tableaux « naïfs » sur châssis en lin à l’acrylique au début des années 90. Après un voyage dans le désert Marocain vient sa « période orientaliste », ses œuvres sont alors essentiellement des tableaux de Touaregs ou de paysages typiques. Depuis, sa peinture a beaucoup évolué ; après être passée par des tableaux symboliques, des natures mortes, elle se passionne aujourd’hui pour les portraits hyperréalistes dans lesquels les jeux d’ombres et de lumières donnent une note mystérieuse à ses portraits aux regards profonds et expressifs qui font fureur et ouvrent ses portes encore plus grandes. Soyez les bienvenues dans le monde d’Andrée et sachez découvrir son univers à part.

Site Internet
 

bottom of page